Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 17:04

Je vous présente un type de heurtoir SNCF simple à réaliser

De plus, comme les vrais, il est réalisé avec des tronçons de rails et une simple traverse comme traverse de choc.

 

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/termin13.jpg

 

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/termin10.jpg

Maintenant voyons comment le réaliser:

1. Le plan

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/plan10.jpg

2. Les pièces constituantes:

J'utilise du rail fexible Roco qui est du code 80, voire Peco (code80)

 

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/les_pi10.jpg

un gros plan sur les pièces laiton

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/detail10.jpg

3. Comment les réaliser

la difficulté est dans la réalisation des biseaux à 45°. L'astuce est de fixer une "mire" sur votre étau, "mire" constituée d'un morceau de carton sur lequel est représentée une ligne à 45°. Pour fixer cette "mire" j'ai utilisé un simple aimant "de bureau"

L'étau:

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/techni11.jpg

La ligne à 45°:

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/techni12.jpg

L'aimant:

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/techni10.jpg

L'opération qui consiste à copier cette ligne au mieux (je ferme un oeil pour mieux viser et je retiens mon souffle...). A chacun sa technique... 

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/techni13.jpg

4. Le contrôle angulaire en utilisant un gabarit pour les angles 45° et 90° réalisé dans un morceau de carton

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/gabari10.jpg

5. Le contrôle des côtes au pied à coulisse. J'ai choisi une tolérance de + ou - 1/10mm.

J'insiste pour faire attention aux pièces biseautées à 45° car en se focalisant sur le respect de l'angle de 45°, on peut vite "manger" la côté de 8.5mm! C'est la plus grosse difficulté, je vous rassure 

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/petit_10.jpg

6. La soudure

J'utilise de la soudure à l'étain, fil de 1mm. Je n'utilise pas d'eau à souder.

Il faut simplement s'assurer que les pièces ne sont pas grasses.

J'utilise une simple carte de visite, contre laquelle je plaque les pièces à souder à 90°

et du scotch pour tenir en place les 2 pièces à souder

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/soudur13.jpg

Je coupe un petit morceau d'étain que je positionne à l'endroit à souder

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/soudur12.jpg

Je place le fer à souder à l'endroit à souder, sans insister. Cette pièce est plus décorative que technique et la tenue de la soudure n'est pas primordiale. Néanmoins je préfère souder que coller, surtout pour le montant vertical. Le montant biseauté pourrait être simplement collé.

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/soudur11.jpg

Pour ce qui est du montant biseauté, j'utilise toujours la carte de visite + un tetit morceau de carton comme indiqué dans la photo

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/soudur10.jpg

Même principe de soudure avec une "petite noix de soudure", cela suffit.

 

Attention, j'ai préféré que les soudures soient toujours côté intérieur du rail, aussi les 2 parties du heurtoir sont symétriques et non identiques.

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/les_pi11.jpg

7. L'assemblage des 2 côtés sur les traverses

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/apres_10.jpg

8. Fabrication de la traverse de choc

J'utilise des traverses de la voie "semi flexible" Roco réf 22201, car à la différence de la voie flexible "souple" réf 22200, il n'y a pas de trou au droit des "tirefonds". Dans la cas contraire il faudrait reboucher les trous.

Après coupe d'une traverse, sans trou, je ponce au grain fin la face de choc pour ôter les traces d'injection :

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/prapa_10.jpg

 

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/avant_10.jpg

Il ne reste plus qu'à peindre.

J'uitilise pour les rails le marron rouille Humbrol mat 113 et pour la traverse de choc, le blanc Humbrol mat 34.

Si vous avez besoin de précision, n'hésitez pas à me contacter

Repost0