Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 12:28

nota: la référence du wagon est TRIX 15500

Le nettoyage de la voie est un soucis MAJEUR surtout en analogique. 
La poussière et les dépôts laissés par les bandages obligent à nettoyer souvent les voies.
J'ai remarqué que ce nettoyage est d'autant plus nécessaire quand je joue peu au train, 
ce qui laisserait penser que la poussière est un facteur dominant.

Habituellement j'utilise un chiffon imbibé de produit pour les contacts électriques "anti-crach".

Or à terme je souhaiterais installer une caténaire type JV 25000V et je souhaiterais avoir des tunnels!
Par conséquent je ne pourrai plus nettoyer simplement mes rails "manuellement" avec un simple chiffon.
L'utilisation d'un moyen de nettoyage type wagon nettoyeur s'impose.

J'imbibe le patin TRIX du produit pour les contacts électriques, j'utilise également de l'essence F.
(pour le nettoyage du patin, je n'utilise pas de l'eau à 30°C comme prescrit par TRIX, 
mais simplement le trempage dans de l'essence F puis séchage sur du papier sopalin)

La solution du wagon TRIX parait idéale mais comparé à la solution manuelle du chiffon, 
la pression du patin TRIX est insuffisante et il reste toujours des traces noires si je passe le chiffon sur les rails après le passage du wagon.


solution retenue:

Augmentant la pression du patin sur le rail en alourdissant le support du patin

Il faut déposer le support du patin. C'est très simple car le toit du wagon est simplement posé sur le wagon et cela permet d'accéder aux 2 vis du support de patin.

ATTENTION AUX 2 PETITS RESSORTS!!!!!!

 

-> matériau retenu: un poids d'équilibrage de roue de voiture, fer 5g marqué (Fe 5) (existe aussi en zing marqué Zn 5)
on en trouve facilement chez le "garagiste du coin", (c'est le même type de poids que j'ai utilisé pour alourdir mon wagon pousseur, voir article du 26 juillet 2013)

Les dimensions brutes d'un poids sont d'environ 18 ou 19 x 13 x ép.3mm

--> Réduire les dimensions aux cotes maxi:
longueur: 19 mm maxi pour ne pas gêner les 2 ressorts 
largeur: 12 mm pour ne pas dépasser du support
épaisseur: 2mm pour ne pas toucher le châssis 

le poids calculé est d'environ 3.6g (densite du fer 7.86) 

--> Peindre en noir la tranche

--> Coller le poids sur le support patin avec un scotch "double face" pour rendre réversible la modification.

--> RESULTAT

 

C'est certes une très mince contribution mais cela peut aider !!!!

Repost0
3 août 2016 3 03 /08 /août /2016 09:45

NOTE IMPORTANTE du 7 octobre 2018: Je rajoute les liens de chargement depuis le site MEGA qui est plus simple et rapide que MEDIAFIRE, et surtout qui permet de visualiser le document pdf avant de le télécharger.

 

.............bon téléchargement à tous!!!!!!

 

Après un long moment d’inactivité sur le blog, je reviens avec la refonte de l'article publié en 2011 concernant les diagrammes SNCF.

Suite à plusieurs demandes, j'ai pu faire digitaliser l'ensemble des diagrammes que je possède avec un copieur professionnel.

Nota: il peut y avoir plusieurs diagrammes pour un même type d'engin, dans ce cas le diagramme s'applique à certaines numérotations de l'engin (la liste est toujours en haut à droite de la fiche)

Le premier recueil de diagrammes est:

"ENGINS MOTEURS THERMIQUES"

Attention il date du 1er octobre 1966 ! donc les plus récents engins n'y sont pas.

image de la page de garde

image de la page de garde

il a été scanné en 3 parties:

--> les Autorails:

- les autorails de construction antérieure à 1947

/ à caisses multiples (nota les diagrammes des X100 sont en 2 parties car ne tenant pas sur un A4)

/ à caisse unique et à bogies

.

- les autorails unifiés

/ à caisse unique et à bogies

/ à essieux indépendants

.

- les autorails à bogies pour voie métrique

.

à noter: la fiche de la grue 50T en début de document!

table des matières autorails

table des matières autorails

--> les remorques d'autorails

- les remorques antérieures à 1947

- les remorques unifiées

table des matières remorques d'autorails

table des matières remorques d'autorails

--> les Locotracteurs, Locomoteurs, Locomotives et Trucks

nota: lors de la digitalisation, l'ordre des pages a été mélangé, mais l'ensemble des fiches a bien été digitalisé!

table des matières locotracteurs, locomoteurs, locomotives et trucks

table des matières locotracteurs, locomoteurs, locomotives et trucks

Le second recueil de diagrammes est:

"LOCOMOTIVES A VAPEUR (ET TENDERS)"

Attention il date du 1er janvier 1950 ! donc les plus récentes locos n'y sont pas.

image de la page de garde

image de la page de garde

Remarque: je n'ai pas de recueil de diagrammes de locomotives électriques.

Si vous en avez, merci de me contacter.

Repost0
26 juillet 2013 5 26 /07 /juillet /2013 08:01

Objectif: pousser ma loco BB8105 CIL, et donner l'illusion que la loco est bien motorisée. L'idée est venue de la lecture de l'article de Pascal Populaire dans Magaz'N n°136 de l'AFAN, sur la réalisation d'un plat pour mouvoir une draisine.

J'ai choisi de motoriser un couvert SNCF de Roco, dont les côtes de la caisse correspondent parfaitement à celui du chassis KATO 11-104. 

 

chassis KATO 11-104 (Le Train Magique - 36€):

longueur= 58MM

largeur= 15.4MM

entraxe essieux= 28MM

 http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/chassi10.jpg

 

couvert ROCO 

soit ancienne réf. 023228B ou nouvelle réf. 25432 (Trains Loisirs - 19€ ou occasion sur  ebay à partir d'environ 5€)

 

longueur intérieur caisse= 55MM; extérieur caisse= 58.5MM

largeur intérieur caisse= 15.8MM

entraxe essieux= 35MM 

 http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/couver10.jpg

 

Seul bémol, l'entraxe des essieux sera plus petit de 7MM.

Il existe bien un couvert Roco (couvert G10 réf. 2323A de la DB) ayant un entraxe des essieux identique à celui du chassis Kato, mais je n'ai pas trouvé le moyen de résoudre la problématique des attelages

 

1. sur le chassis:

1.1 araser les 2 rambardes

1.2 couper la dernière marche des 4 marche-pieds

1.3 placer la capa au centre et couper les extrêmités des pattes

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/modif_10.jpg

 

2. démonter le couvert Roco

2.1 caisse / chassis

 http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/demont10.jpg

2.2 toit / caisse

écarter les 2 flancs du toit pour les libérer des 2 ergots de la caisse

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/damont10.jpg 

 

 

3.1 ouvrir le fond de la caisse pour s'adapter au chassis.

Voici le plan de découpe. Utiliser une fraise meule avec outil type Dremel, Parkside, Maxicraft...

Les 2 côtes soulignées sont impératives pour permettre le calage "sans jeu" du couvert sur le chassis

 

 http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/plan_o10.jpg

 

 

3.2 araser les 4 ergots d'ancienne fixation de la caisse sur son ancien chassis 

3.3 en profiter pour limer un peu des 2 ergots de tenue du toit pour en faciliter à l'avenir l'ouverture

 

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/travai10.jpg

 

4. alourdir le wagon pousseur.

Dans mon cas, le wagon pousseur doit pousser la maquette CIL de la BB8105, qui n'a pas un roulement exceptionnel, de plus mes aiguillages sont de fabrication maison. Or le chassis Kato n'a pas de roues bandagées pour avoir le maxi de prise de courant et aux premiers essais il y avait trop de patinage à faible vitesse.

Aussi j'ai lesté au maxi soit 43g avec des poids de garagiste en fer (densité d= 7.87). Le plomb aurait été plus efficace vu la densité supérieure (d= 11.35) et il serait possible de mouler des poids à la forme voulue.

N'ayant pas de petite balance de précision j'ai dû calculer les poids en fonction du volume.

 

4.1 poids dans le toit

4.1.1 araser les 8 tétons

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/arasem10.jpg

 

4.1.2 arondir les côtés des 3 poids pour épouser le profil du toit

nota: dimension des poids: longueur= 19.2MM, largeur= 12MM, epaisseur=3MM

Ces poids en fer ont un galbé d'origine qui colle bien avec le toit.

On les trouve chez le "garagiste du coin"

3 seront nécessaires dont 1 à diminuer en longueur

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/fraisa10.jpg

résultat:

nota: inutile de les coller au toit

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/p7222410.jpg

les 3 poids font environ 14g

 

4.1.3 poids dans la caiss

A ce stade j'utilise des poids de 5gr. en Fe (même provenance du "garage du coin"), sans galbe, de dimensions:

longueur=19MM, largeur=12.5MM, épaisseur=2.7MM

4.1.3.1 collage d'une rangée de 3 poids

localisation des endroits de collage (4 gouttes de colle cyano)

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/collag14.jpg

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/collag11.jpg

 

4.1.3.2 collage de 2 poids sur les 3 précédents

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/collag12.jpg

ces 5 poids font 25g

A ce stade on est à 39g

Néanmoins en ce qui me concerne j'ai souhaité rajouter environ 4g supplémentaires avec les 2 petits poids dont le plan est ci-dessous:

 http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/plan_p10.jpg                                                                                                                                                                                                                                                            ils sont positionnés comme suit (sans collage)                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/petits10.jpg                                                                                                                                                                                                          A ce stade on a alourdi de 43g environ le wagon pousseur

 

résultat final, comparé au wagon couvert d'origine                                                                                                                                                                                                                                                                                   

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/p7262411.jpg

 http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/p7262412.jpg

 http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/p7262413.jpg

une petite vidéo-->: lien vers la vidéo

 

Repost0
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 22:46

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/t310.jpg

 

J'ai depuis plus de 30 ans une petite T3 allemande "type prussienne" de Minitrix et je souhaitais simplement l'intégrer facilement à mes locos françaises. (PS; après plus de 30 ans, difficile de s'en séparer)

La loco d'origine selon le catalogue Minitrix de 84-85:


http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/datail10.jpg


La solution, la franciser avec quelques coups de pinceaux, même au risque de choquer les puristes.

J'ai utilisé de la peinture Humbrol noir matt 33 et appliqué au pinceau.

 

D'abord la démonter

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/eclata10.jpg

 

puis peindre:

- les roues

- l'intérieur des bielles

- les plaques rouges (frontale, côté cabine, arrière)

- les liserets de côté et les marche pieds

 

avant:

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/34_avt10.jpg

après

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/34_avt11.jpg

avant

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/34_avt12.jpg

après

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/34_avt13.jpg

avant

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/34_arr10.jpg

après

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/34_arr11.jpg

 

que les puristes me pardonnent, mais après un bon nettoyage des contacts électriques (charbons, lamelles de prise de courant) et un bon graissage des axes, elle est reparti pour une nouvelle vie "françisée"

 

un peu d'histoire avec des photos de la vrai T3 prussienne

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/800px-10.jpghttp://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/preuay10.jpg


+ le lien wikipédia sur les T3 prussiennes: 

link

mais je vous rassure, il y a eu ce type de T3 en Alsace (certe un peu différente mais si peu!)

http://i39.servimg.com/u/f39/15/71/64/48/t3_61410.jpg

Repost0
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 21:44

Si vous êtes un inconditionnel des voies Roco, et que vous êtes perdu entre les anciennes et nouvelles références, notamment si vous cherchez des élements de voie alors que vous ne connaissez que les anciennes références, je vous propose les copies des pages des catalogues "1980/81" et "2005/2006" pour vous y retrouver:

Sachez que les références des voies Roco, fabriquée et proposées désormais au catalogue Fleischmann sont inchangées et identiques aux références du catalogue "2005/2006"

 

voies droites et courbes, anciennes références:

 

   http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/roco_110.jpg

 

voies droites, nouvelles références:

 

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/roco_210.jpg

 

 

voies courbes, nouvelles références:

        http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/roco_211.jpg

 

aiguillages et croisements, anciennes références:

 

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/roco_810.jpg

 http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/roco_811.jpg

 

 

aiguillages et croisements, nouvelles références:

 

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/roco_212.jpg

 http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/roco_213.jpg

 

voila, j'espère que votre recherche d'un élement de voie s'en trouvera simplifié! 

Repost0
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 14:12

(Article mis à jour le 10 mars 2013)

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/cc-71010.jpg

 

Le 17 février, j'avais écrit ce petit article pour montrer comment simplement ôter la caisse du chassis. Aujourd'hui, je continue l'article avec la mise en place de nouveaux pantographes et la modifications des tampons.

Certes, ce modèle ne rivalisera jamais avec la 7100 de Startrain, mais je recherche simplement à un peu améliorer l'aspect avec des solutions simples, sans aller jusqu'à la motorisation. Ce modèle restera statique et aura sa place dans mon dépôt (dépôt en cours de réalisation...)

Le voici sur une voie du futur dépôt:

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/trois_10.jpg

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/gros_p10.jpg


1. pour démonter:

C'est très simple, il suffit d'accéder à 2 vis en "osant" tourner d'un 1/4 de tour les 2 boggies. (Serrez les dents et vous verrez c'est possible!!!!)

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/20130210.jpg

 

la vue de dessous qui laisse apparaître les vis:

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/20130211.jpg

détail localisation de la vis sous un boggie:

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/20130212.jpg

 

2. Une fois la caisse ôtée:

2.1. ôter les pantographes en grattant la colle autour des tétons

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/oter_a10.jpg

2.2. percer les trous de fixation des nouveaux pantographes. Pour m'a part j'en ai trouvé sur ebay à 10€ lea paire, de marque Roco (d'autres marques feront l'affaire!). Pour les rocos, le trou à percer est de 2MM. Pour cette opération le mieux est d'utiliser un support manuel de forêt ou "roule goupille" qui permet plus de précision sachant qu'il n'y a pas d'effort lors du perçage

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/positi10.jpg

 

Détail d'un "roule goupille"

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/roule_11.jpg:

 

2.4. Pour boucher les 8 passages de tétons des anciens pantos j'ai peint en noir les têtes de clos dia 1MM, puis collé dans les 8 passages.

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/datail10.jpg

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/datail11.jpg

 

2.5. couper les 2 attelages 

2.6. donner une forme rectangulaire aux 4 tampons, tout en les amaincissant, puis les peindre en noir mat (Humbrol réf.33 ou Citadel réf.chaos black)

 

3. Le résultats: Avant et Après

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/avant_12.jpg

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/avant_10.jpg

http://i69.servimg.com/u/f69/15/71/64/48/avant_11.jpg

Repost0
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 16:47

Avant de commencer l'article, je vous présente mes Meilleurs Voeux pour cette nouvelle année 2013, qu'elle vous apporte la santé, la joie, le bonheur, la réussite et.... l'épanouissement dans la passion du modélisme ferroviaire.

 

Aujourd'hui je vous présente une methode simple de minimiser l'impact visuel des moteurs des modèles d'aiguillage ROCO avec angle 15° (réferences ancienne 2452 ou nouvelles 22261, 22263)

Certes un moteur sous la table est l'idéal car plus discret mais pourquoi ne pas donner une chance à nos aiguillages Roco d'avoir un moteur plus discret.

Il y aura toujours une petite partie visible au ras des traverses mais on ne verra plus le gros appendice de la bobine du moteur.


AVANT de 3/4

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/avant_13.jpg

APRES de 3/4

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/apres_11.jpg

 

et de profil

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/apres_12.jpg

 

A gauche: APRES                                                                    A droite: AVANT

 http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/avant_11.jpg

une autre vue de 3/4

http://i41.servimg.com/u/f41/15/71/64/48/p4131310.jpg   

 

Attention ce "truc" ne marche que si l'extêmité de la barre de commande est munie d'une encoche car Roco a 2 types d'extrêmités de barre: encoche ou trou

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/encoch10.jpg

 

Le "truc" est:

1. de disposer de 2 aiguillages, un gauche et un droit (ils sont souvent vendus par paire chez Roco!)

2. de déposer les 2 moteurs - attention à ne pas forcer sur la tringle ou tige metallique du moteur ET à ne pas égarer les 2 petites vis (comme moi et j'ai dû chercher!!!!)

3. d"appareiller le moteur gauche avec l'aiguille droite et vis et versa

4. de remonter le moteur "A L'ENVERS"

4.1 replacer la tringle du moteur dans l'encoche de la barre de commande (sans forcer)

4.2 positionner les 2 pattes du moteur dans les 2 encoches de l'aiguillage

4.3 revisser les 2 petites vis

5. et voilà tout

 

détail du remontage "à l'envers"

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/eclata12.jpg

 

détail de la tringle dans l'encoche de la barre de commande (après montage):

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/20130112.jpg

 

Pour positionner l'aiguillage sur votre réseau il faudra évider la planche au droit du moteur "inversé", Il y aura moins à évider si vous utilisez une couche de liège ou de dépron comme couche insonorisante avant ballastage.

Néanmoins le loock final sera de toute façon amélioré.

 

Et peut-être que ce truc s'applique aussi pour d'autres marques d'aiguillages!!

Repost0
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 10:04

Quelles différences entre rails ROCO et PECO code 80?

 

Roco ne fait plus de N car Fleischmann a repris la marque et commercialise désormais les produits de Roco dont la voie de Roco qui est disponible chez de nombreux revendeurs.

  

Ces 2 voies sont de type nu, sans ballast.

Elle sont au "code 80" avec un profil de rail en maillechort de hauteur 2mm et sont donc totalement compatibles entre elles.

Certes des voies plus réalistes existent (code 55 chez Peco, code 40 aux US ou Japon...) mais le code 80 reste le plus répandu du moins en europe. 

 

1. Eclisses Roco et Peco

Les éclisses se montent indifféremment sur les 2 voies.

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/20121212.jpg

Une légère différence néanmoins  du profil de pliage, profil arrondi chez Roco et profil droit chez Peco. 

A gauche, une éclisse Roco et à droite celle de Peco (joiner)

 

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/ecliss10.jpg

Personnellement je préfère le profil droit de Peco qui lui confère un aspect plus discret!

 

2.1. le profil du rail

Le profil a la même hauteur de 2mm, néanmoins le haut du profil diffère. Ce détail est difficilement perceptible à l'oeil nu et quasiment nul après mise en peinture du rail.

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/diffar10.jpg

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/peco_r10.jpg

 

2.2. les semelles

Celles de Roco sont plus fines et moins imposantes tant vues de dessus qu'en hauteur

Vue de dessus:

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/semell10.jpg

Vue de profil:

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/semell11.jpg

 

2.3. les traverses

--> En largeur Peco=16.5mm, Roco=16mm

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/peco_r11.jpg 

--> En hauteur: Peco=2mm, Roco=1.6mm

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/peco_r12.jpg

 

--> En teinte de ballast: autrefois le ballast Roco était noir alors que celui de Peco est brun.

Maintenant le ballast de Roco est teinté en brun, même ton que celui de Peco.


3. les rails flexibles

En Peco la longueur est 904mm, en Roco 730mm.

En Roco il existe 2 types de rail flexible:

le "flexible" que j'appelle plutôt le "semi rigide" (réf. 22201 anciennement 2414S) qui reste dans la forme qu'on lui donne

le "très flexible" (réf. 22200 anciennement 2400S) qui ne garde pas la forme qu'on lui donne.

Cette différence peut être bien utile selon la configuration du tracé du réseau.

 


REMARQUES CONCERNAT ROCO (ou pourquoi pas faire un peu de purisme pour le fun!)

1. différence de couleurs des traverses entre ancienne et nouvelle production:

Les traverses de l'ancienne production étaient de couleur noire. Actuellement la couleur du plastique est brun, c'est dommage car cela était plus réaliste, même si c'est la même teinte de brun que les traverses Peco.

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/roco_d11.jpg

 

2. les très anciennes productions de roco avaient des traverses plus grossières

Cette différence n'est que peu perceptible à l'oeil nu mais je vous montre la différence sur cette photo entre 2 rails flexibles (l'ancienne production a la réference 2400)

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/differ11.jpg

Repost0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 17:04

Je vous présente un type de heurtoir SNCF simple à réaliser

De plus, comme les vrais, il est réalisé avec des tronçons de rails et une simple traverse comme traverse de choc.

 

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/termin13.jpg

 

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/termin10.jpg

Maintenant voyons comment le réaliser:

1. Le plan

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/plan10.jpg

2. Les pièces constituantes:

J'utilise du rail fexible Roco qui est du code 80, voire Peco (code80)

 

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/les_pi10.jpg

un gros plan sur les pièces laiton

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/detail10.jpg

3. Comment les réaliser

la difficulté est dans la réalisation des biseaux à 45°. L'astuce est de fixer une "mire" sur votre étau, "mire" constituée d'un morceau de carton sur lequel est représentée une ligne à 45°. Pour fixer cette "mire" j'ai utilisé un simple aimant "de bureau"

L'étau:

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/techni11.jpg

La ligne à 45°:

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/techni12.jpg

L'aimant:

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/techni10.jpg

L'opération qui consiste à copier cette ligne au mieux (je ferme un oeil pour mieux viser et je retiens mon souffle...). A chacun sa technique... 

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/techni13.jpg

4. Le contrôle angulaire en utilisant un gabarit pour les angles 45° et 90° réalisé dans un morceau de carton

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/gabari10.jpg

5. Le contrôle des côtes au pied à coulisse. J'ai choisi une tolérance de + ou - 1/10mm.

J'insiste pour faire attention aux pièces biseautées à 45° car en se focalisant sur le respect de l'angle de 45°, on peut vite "manger" la côté de 8.5mm! C'est la plus grosse difficulté, je vous rassure 

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/petit_10.jpg

6. La soudure

J'utilise de la soudure à l'étain, fil de 1mm. Je n'utilise pas d'eau à souder.

Il faut simplement s'assurer que les pièces ne sont pas grasses.

J'utilise une simple carte de visite, contre laquelle je plaque les pièces à souder à 90°

et du scotch pour tenir en place les 2 pièces à souder

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/soudur13.jpg

Je coupe un petit morceau d'étain que je positionne à l'endroit à souder

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/soudur12.jpg

Je place le fer à souder à l'endroit à souder, sans insister. Cette pièce est plus décorative que technique et la tenue de la soudure n'est pas primordiale. Néanmoins je préfère souder que coller, surtout pour le montant vertical. Le montant biseauté pourrait être simplement collé.

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/soudur11.jpg

Pour ce qui est du montant biseauté, j'utilise toujours la carte de visite + un tetit morceau de carton comme indiqué dans la photo

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/soudur10.jpg

Même principe de soudure avec une "petite noix de soudure", cela suffit.

 

Attention, j'ai préféré que les soudures soient toujours côté intérieur du rail, aussi les 2 parties du heurtoir sont symétriques et non identiques.

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/les_pi11.jpg

7. L'assemblage des 2 côtés sur les traverses

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/apres_10.jpg

8. Fabrication de la traverse de choc

J'utilise des traverses de la voie "semi flexible" Roco réf 22201, car à la différence de la voie flexible "souple" réf 22200, il n'y a pas de trou au droit des "tirefonds". Dans la cas contraire il faudrait reboucher les trous.

Après coupe d'une traverse, sans trou, je ponce au grain fin la face de choc pour ôter les traces d'injection :

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/prapa_10.jpg

 

http://i10.servimg.com/u/f10/15/71/64/48/avant_10.jpg

Il ne reste plus qu'à peindre.

J'uitilise pour les rails le marron rouille Humbrol mat 113 et pour la traverse de choc, le blanc Humbrol mat 34.

Si vous avez besoin de précision, n'hésitez pas à me contacter

Repost0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 16:35

L'objectif est de changer les pantographes unijambistes de la BB95015 LIMA

--> par des pantos plus réalistes

--> conducteurs de l'électricité pour une prise de courant ultérieure par la caténaire

 

Le choix des pantos est du type Fleischmann, achetés sur le "forum du N". Certes ils ne sont pas conformes à la réalité comme ceux d'AIM ou de PENNATI mais l'allure générale de la loco sera améliorée

 

AVANT:

 

 

 APRES

 

 

1. Déposer la caisse

L'opération n'est pas facile car la caisse est clipsée par 4 ergots situés au droit des 4 triangles en bas de caisse.

Il faut écarter ces triangles et tirer le chassis.

 

A ce stade il convient de fraiser "légèrement" les 4 ergots en diminuant de moitié leur épaisseur pour faciliter toute ouverture ultérieure de la machine.

 

 2. oter les anciens pantos en détordant les 4 pattes pour les faires sortir de la caisse

 

 

 

3. Percer 2 trous de 2MM (à vérifier en fonction des pantos)

La distance à été déterminée à 45MM pour ressembler au mieux à l'emplacement réél en position abaissée comme sur la photo suivante d'une 9400 réelle

 

 

 

 4. Fabrication de 2 "rondelles" laiton à partir d'une attache parisienne + soudure des fils (un de liaison entre les 2 pantos et un pour la future alimentation du moteur)

A ce jour, l'alim est en attente!

 

5. Remontage et mise en peinture du cable et ses isolateurs en toiture (cable en noir mat et isolateurs en marron Humbrol113)

 

et voilà!

 

Quelques photos

  

 

La suite pour cette machine pourrait être la mise en place de leds blanches et rouges, un switch pour permuter entre alimentation par la voie et la caténaire et ..... améliorer la prise de courant des roues! (mais là je rêve!!!!)

Repost0